FRANCESCA MELCHIORRE     Architecte

Ed anch’io, per non essere antiquata,
mi metterò un gioiello.

(Emily Dickinson)

Il s’élève comme un totem, mais à la fin il s’appuie sur le mur : ses jambes s’inclinent. Il garde les bijoux, ou plutôt il les fait voir ; il crée des ordres et des hiérarchies. Un peu plié en arrière, il aide les colliers à ne pas cogner contre la structure ; il reçoit les bracelets et les bagues sur des cônes en bois, comme des arabesques. Les boucles d’oreilles courent sur un fil lis et cannelé, qui est attaché sur un tapis de velours orange ; et dans le miroir la beauté se dévoile.

aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet
aperçu image projet

Typologie : Design
Client : Privé
Année : 2017
Lieux : Produit à Turin

Photographe : Marco Tacchini

aperçu image projet
aperçu image projet